Grant Haua

Grant Haua est un nom qui s’est répandu dernièrement au sein de la scène blues européenne. Un nom associé à des mots tels que « phénomène » ou « incroyable ». Un nom sur le point de mettre le feu au monde du blues.

 

Grant Haua, le phénomène Maori, vient juste de terminer une mini tournée de présentation en Allemagne et en France, se produisant notamment dans le cadre du prestigieux festival Crossroads de la mythique émission de télévision Rock Palast ou en 1ère partie de Fred Chapellier ou de Neal Black & The Healers. Cette tournée promotionnelle a été reportée durant près de deux années pour cause de Covid et devait se dérouler à l’origine pour appuyer la sortie de son album « Awa Blues » paru en février 2021. Un disque qui figurera dans le Top 25 des albums de l’année du magazine Rolling Stone et qui sera la deuxième vente en 2021 de son label Dixiefrog derrière l’incomparable Popa Chubby.

Grant Haua vient d’Aotearoa (Nelle-Zélande) et est originaire de la région à forte population Maori de Rangataua où les gens ont été élevés à la dure et où l’apprentissage du blues n’est pas qu’une exception. Mais être élevé de façon stricte ne signifie pas de renier ses origines. Car la dureté vous permet de développer un fort instinct de survie. Les temps durs et les tribulations de plusieurs décennies passées à survivre sur les routes tourmentées qui sont celles d’un musicien de blues ont apporté à Grant Haua une vie pleine d’expériences à la fois déchirantes et enrichissantes lui fournissant une matière inépuisable où puiser son inspiration pour composer son répertoire plein d’âme.

 

Durant toute la période du confinement, Grant Haua n’a pas arrêté de travailler. Comme il le dit lui-même, « ce n’est pas en restant le cul sur sa chaise qu’on va pouvoir payer ses factures ». Car en tant que père et grand-père d’une très grande Whanau (famille), il a plus d’une bouche à nourrir. Après le deuxième report de sa tournée, Grant Haua a pris sa guitare et s’est rendu au studio d’enregistrement de Tim Julian, son collaborateur de longue date. Car il faut savoir profiter de ce que la vie te propose. Du coup, les deux ont décidé d’enregistrer un album en public en compagnie de quelques amis avec qui ils avaient travaillé au cours des années. Ainsi, en quelques mois et entre deux confinements, les deux compères ont choisi un répertoire et mis en place des répétitions où ils le pouvaient.

Ils ont donc fait appel à Mickey Ututaonga à la batterie, Brian Franks à la basse et DeLanie Ututaonga pour quelques parties vocales. Cette formation de prestigieux musiciens Maoris étant de loin ce que la Nouvelle-Zélande pouvait proposer de mieux comme musiciens de studio. Mickey a joué un rôle central au cours des 30 dernières années dans le développement de la scène blues et jazz de Nouvelle-Zélande ; la basse de Brian a été l’épine dorsale des plus gros succès à travers le pays ; quand à la voix de DeLanie, elle a été la signature sonore au fronton de la Soul Maori de ces 20 dernières années, tout en accompagnant les plus grands noms du pays.

 

Le groupe s’est réuni à la fin du mois de février 2022 dans un village historique de la région de Tauranga pour enregistrer 13 titres tirés du pléthorique répertoire de Grant face à une public d’invités. Les morceaux vont du très émouvant et sensuel « Song For Speedy », un titre à la mémoire d’un musicien disparu dont la mort tragique avait dévasté la communauté blues jusqu’au blues brutal et sans concession de « Bad Man ». Grant s’est plongé aussi dans quelques titrés appréciés du public comme « Balladeer », un morceau issu du répertoire de Swamp Thing, le groupe de blues alternatif qui lui a valu une renommée internationale. A vrai dire, on peut parler de tel titre ou de tel autre mais pourquoi ne pas plutôt laisser la musique parler pour elle-même en écoutant l’album !

Grant est sur le point de retourner en Europe pour de nouvelles dates en juillet 2022 où il ne manquera pas de jouer certaines des pépites présentes sur « Ora Blues at the Chapel ». Pour l’occasion, il sera accompagné de DeLanie Ututaonga, la Diva reine du blues kiwi et toute récente signature du label Dixiefrog pour un album à paraître à l’automne 2022.

 

Grant Hua : Ora Blues at the Chapel” sortira le 3 juin en CD, au cours de l’étĂ© en vinyle et sur toutes les principales plateformes digitales. Il s’agira aussi du Volume 1 d’une nouvelle sĂ©rie Dixiefrog intitulĂ©e « Dixiefrog Live Series ».

DISCOGRAPHIE