Imperial Crowns

Ils reviennent ! Le trois membres fondateurs des Imperial Crowns reprennent la route à la (re)conquête de l’Europe (et de la France) en novembre 2016, à l’occasion de la sortie de leur cinquième album.

DirigĂ© par le charismatique Jimmie Wood (vocals, harp, guitar) accompagnĂ© de J.J. Holiday (vocals & slide guitar) et de Billy Champagne Sullivan (drums), les membres de cette formation – sans doute l’une des plus originales de la planète – ont concoctĂ© un cocktail musical très personnel, qu’ils dĂ©crivent comme un “mix de Blues fĂ©roce, de Psyche-Delta soul et de Pumping-Funk”. Certains les ont d’ailleurs accusĂ©s de ressusciter rien moins que les esprits combinĂ©s d’Otis Redding, de Captain Beefhart et de Blind Lemon Jefferson ?

Tout au long de leur incroyable carrière ils n’ont cessĂ© d’apparaĂ®tre lĂ  oĂą on les attendait le moins : JJ Holiday accompagnant Bob Dylan en 84 pour le cĂ©lèbre David Letterman show aux Usa avec the Plugz, fabuleux latino punk band de LA ; Dix ans plus tard, JJ et son acolyte Jimmie Wood sont au House of Blues d’Hollywood derrière… le Boss en personne, Bruce Springsteen ! En 2011, les deux garçons jamment au Chelsea Hiro Ballroom de New York avec Johnny Depp et Keith Richards pour la promotion du film “Rhum Express” adaptĂ© de l’oeuvre du roi du “gonzo journalism” Hunter S.Thompson ! Ils ont aussi étĂ© parmi les fondateurs du groupe The Sacred Heats de Jim Belushi, collaboration qui s’est tout naturellement Ă©tendue au Blues Brothers Band, des annĂ©es durant. Et le batteur Billly Champagne n’est pas en reste qu’on a vu derrière le lĂ©gendaire pianiste de blues Johnny Johnson, le guitariste de rock Mick Taylor, tout en enregistrant Ă  Hollywood à plusieurs reprises pour le compositeur David Newman.

Mais c’est véritablement sur scène que nos trois compères réunis explosent grâce à un chanteur charismatique, une rythmique imparable et une guitare slide omniprésente ourlée de stupéfiantes parties d’harmonica.

DISCOGRAPHIE